L'actu des Juniors

Pas vu pas pris : cachez-vous… les humains arrivent !

Pas vu pas pris est un jeu qui est dans notre viseur depuis le festival des jeux de Vichy où il a fait beaucoup parler de lui. C’est un jeu de Phil Vizcarro et Amine Rahmani, illustré par Sylvain Aublin, à partir de 8 ans pour des visites nocturnes de 30 minutes.

Le principe est simple : vous êtes des fantômes et vous vous promenez dans le hall d’un hôtel en pleine nuit. Vous faites la fête, ce qui fait beaucoup de bruit et ça finit, évidemment, par réveiller les humains qui dormaient tranquillement. Vous paniquez un peu et avez peur de vous faire repérer. Vous ne pensez plus qu’à une chose: FUIR sans vous faire attraper.

Oui bon j’avoue, là ça fiche un peu les chocottes mais ne craignez rien, tout va bien se passer et vos juniors ne risquent pas de faire de cauchemars… enfin je crois!

Comment les humains peuvent vous voir ?

Eh bien en regardant par le trou de la (géante) serrure. Une grosse serrure dorée qui représente celle de la porte de leur chambre. Votre objectif va être de cacher un maximum de vos fantômes derrière les meubles pour ne pas vous faire repérer par les humains. De fauteuil en miroir, en passant par le vieux piano poussiéreux, charge à vous de faire traverser un max de fantômes pour les amener de l’autre côté du hall.

Ca paraît simple mais il y a dans le jeu (un peu comme dans la vie) des petits fantômes, des moyens et des grands. Il sera donc plus facile de cacher un petit fantôme qu’un grand, vous l’aurez compris.

À votre tour de jeu, vous piochez une carte qui vous indique si vous devez déplacer un meuble et/ou déplacer un/plusieurs fantôme(s). Si vous déplacez un meuble, vous allez peut-être dévoiler un fantôme adverse ou piiiire : l’un des vôtres. Il ne sera donc plus caché et risquera de se faire voir par les humains.

Une fois que tout le monde a réalisé son action, un humain, désigné par un lancer de dé, va regarder par le trou de la serrure. Tous les fantômes qu’il y verra retourneront dans la réserve du joueur à qui ils appartiennent. Les points attribués aux joueurs dépendent alors de la taille des fantômes qui ont traversé le hall et de ceux qui sont encore présents dans le hall. Le joueur qui a le plus de points à la fin de la partie l’emporte.

On n’a pas encore eu l’occasion d’y jouer à la rédac’ mais tout cela semble bien prometteur ! On ne sait pas vous mais nous, on aimerait bien aller faire un petit tour avec nos juniors dans cet hôtel qui nous rappelle un peu la maison hantée de Disney®.

Plus d’excuse, on va pouvoir s’entraîner : c’est sorti le 29 octobre !

Si vous voulez en savoir plus, ça se passe ici:

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page