L'actu des Juniors

Alice’s Garden : et si Alice jouait à Tetris ?

Mais que se passe-t-il en ce moment ? C’est mon anniversaire ? Ma fête ? Jupiter est alignée sur Saturne et il ne m’arrive que des supers trucs ?

Et oui, les amis, pour notre plus grand bonheur, encore un jeu de polyominos à l’horizon. Vous le voyez arriver ? Là-bas, chez Lifestyle Boargames dans un camion ABI Games !

Mais si, les jeux de polyominos, vous savez… Ces assemblages de petits carrés qui donnent naissance à des formes biscornues qui doivent s’emboîter les unes dans les autres. Eh bien voici le tout dernier fraîchement arrivé, dans l’univers très engageant d’Alice aux pays des merveilles.

Et pour être parfaitement transparente avec vous, mon émoi vient aussi du fait que j’ai eu le plaisir de découvrir ce jeu au Festival International des Jeux de Cannes, lors de mon passage sur le stand d’ABI Games. Déjà, à cette occasion, j’avais sautillé de joie lorsque j’ai vu arriver sur la table ces énormes tuiles, hyper quali et toutes plus belles les unes que les autres.

Dans Alice’s Garden, vous devez obéir aux exigences absolues de sa majesté la Reine de Cœur car cette dernière a décidé de réaménager son magnifique jardin. Bien sûr, si vous voulez être le meilleur paysagiste royal, il faut vous soumettre à ses multiples contraintes, pas question de n’en faire qu’à votre tête.

Chaque joueur possède un plateau personnel représentant sa partie de jardin à réaménager et pioche dans un sac une tuile/polyominos à positionner sur son espace de jeu. Mais attention, ici, le but n’est plus seulement d’agencer les tuiles au mieux pour éviter les trous. Dans Alice’s Garden vos conditions de scoring vont être bien plus ambitieuses.

En effet, vos tuiles comportent plusieurs types d’illustrations : les roses, par exemple, doivent être regroupées le plus possible entre elles, les pièces d’échec doivent se positionner sur le damier central de votre plateau, les champignons doivent être présents dans chaque ligne etc.

Certains combos de tuiles peuvent également vous donner des tuiles supplémentaires à placer.

Autant de contraintes qui vont booster votre score. Score qu’il va falloir optimiser, sous peine de vous retrouver la tête coupée !

Malgré ces contraintes, apportant du piquant et du challenge au « simple » jeu de polyominos, Alice’s garden semble néanmoins se classer dans la catégorie du jeu familial et accessible, avec des objectifs ne variant pas d’une partie à l’autre. Ces derniers sont, d’ailleurs, très clairement iconographiés sur chaque plateau joueur ; c’est parfait pour nos Juniors les plus jeunes, nos aînés un peu trop têtes en l’air… Et pour notre girafe nationale qui modifie trop souvent les règles.

Alors, oui, je lis en vous ! À la lecture du pitch, les interactions entre les joueurs ont l’air très faibles voire inexistantes. C’est vrai, je vous l’accorde, mais ce n’est absolument pas un point qui va chagriner mon Junior. Je me vois totalement sortir ce jeu et me casser la tête en sirotant tranquillement une bonne tasse de thé.

Ce jeu est signé Ikhwan Kwon et très poétiquement illustré par Eugenia Smolenceva.

Nos juniors, dès 8 ans, pourront s’adonner au plaisir du jardinage créatif dès la mi-juin où vous trouverez cette petite boîte dispo chez votre ludicaire préféré.

Pour aller plus loin :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page