A partir de 10 ansJeux inclassablesL'actu des JuniorsUncategorized

Mandala Stones : Zen beaucoup les jeux abstraits

Si pour certains la réponse est toujours 42 pour moi la réponse est toujours le Mandala, au grand dam de la rédac’. Ton enfant est trop agité ? Fais-lui faire des Mandalas ! Tu as un petit coup de spleen ? Colorie donc un Mandala ! Tu as encore acheté un nouveau jeu et tu dois l’annoncer à ton amoureux(se) ? Propose-lui d’abord de réaliser un Mandala !

Autant vous dire, donc, que lorsque l’équipe a eu l’info par les Lucky Duck Games que le nouveau jeu à paraître en mai tournait autour d’un mandala, j’ai été toute désignée pour partir à la recherche d’info et vous rédiger cette news.

Mandala stones est un jeu qui ne passe pas inaperçu tant sa direction artistique est splendide. A l’instar des plus beaux mandalas, ce jeu envoie visuellement du steak (de soja). Des couleurs vives et du matériel très agréable à manipuler promettent de servir joliment ce jeu abstrait.

Dans Mandala Stones, vous allez devoir déplacer des artistes pour collecter des pierres sous réserve de critères spécifiques, à savoir que ces pierres adjacentes aient le même motif que votre artiste et ne soient pas déjà sous le contrôle d’un autre artiste adjacent. Une fois ces pierres choisies vous les placez sur votre plateau personnel et pour ce faire 5 emplacements sont à votre disposition et vous font scorer chacun de manière asymétrique.

Mais il va aussi falloir partager un petit peu et enrichir le plateau Mandala central pour marquer des points. Ajoutez à cela des cartes objectifs secrets et on obtient une bonne dose de tactique.

Spontanément, il ne sera pas sans rappeler son pote portugais : Azul, mais, sur le papier, Mandala Stones nous promet plus de dynamisme et de stratégie avec plusieurs phases d’actions à enchaîner de manière optimale. Et autant le carrelage, ça ne m’emballe pas foufou (même si le jeu est une réussite), autant fabriquer des Mandalas ça m’émoustille plus et je sais déjà que Junior sera du même avis que moi. D’autant que le jeu est donné dès 10 ans. De quoi ravir nos juniors et leur faculté légendaire à nous écraser aux jeux abstraits.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page