A partir de 10 ansJeux de plateauL'actu des Juniors

Sur un coin de table – Prehistories Evolutions

On vous avait déjà dit tout le bien qu’on pensait de Prehistories dans notre article ici, pour les Juniors et en notant que si le jeu était excellent en l’état, un petit peu plus de narratif aurait été le bienvenu pour toujours plus d’immersion dans ce thème si joliment choisi et rendu.

Alors, fort modestement, on sait dans nos petits cerveaux qu’il n’en est rien, mais on se prend à se dire que peut-être que Benoît Turpin, Alexandre Emerit et l’éditeur ont entendu nos prières aux ancêtres. En effet, ils nous ont concocté une petite extension pour Prehistories, au prix plus que raisonnable de 15 euros dans toutes les bonnes crèmeries et boulangeries-charcuteries. Et cette extension va nous raconter des histoires ! Heureux ? Heureux.

Pourquoi un « coin de table » et pas un vrai test avec thèse-antithèse-synthèse ?

Parce qu’il va falloir qu’on la fasse courte. Et pas seulement parce qu’il me reste encore une pile énorme de jeux sur lesquels écrire et que notre bien-aimé rédac’chef (que des milliers de kangourous nains chantent des hymnes à sa gloire) a décidé de camper dans mon bureau en attendant que je les finisse. Non. C’est aussi, et surtout, parce que je ne voudrais pas vous priver de toutes les surprises qui vous attendent dans cette petite boîte fort remplie.

Et ça va donc être particulièrement difficile de vous parler du contenu de Prehistories Evolutions sans vous en divulgâcher le contenu. Mais lançons-nous tout de même dans l’exercice.

Aux pinceaux, comme d’habitude chez The Flying Games, la talentueuse Camille Chaussy nous embarque avec bonheur dans cette préhistoire pastel et bon enfant où même les guerriers les plus costauds ont l’air débonnaire.

Et dans la boîte, 4 enveloppes marron au contenu mystérieux et un simple feuillet qui vous fournit quelques recommandations sur ce que vous pourrez bien faire des enveloppes.

Donc, déjà, ce que Prehistories Evolutions n’est pas :

  • un jeu legacy où l’on modifie le matériel et qui n’est plus rejouable
  • un jeu à campagne où vous devez absolument conserver la même table au fur et à mesure des parties

Comme le dit le nom, il s’agit bien juste d’évolutions autour du jeu de base, qui vous amèneront, par petites touches, à modifier votre façon de jouer, sans révolutionner ce que vous avez déjà vécu comme expérience de jeu. De plus, chaque enveloppe vous propose des modules indépendants les uns des autres, que vous pouvez utiliser ensemble, ou pas. Dans tous les cas, on vous déconseille d’ailleurs d’ouvrir toutes les enveloppes en même temps, histoire de profiter du plaisir de la découverte du nouveau matériel et des petites histoires qui l’accompagnent. Plus c’est long, plus c’est bon, de toute façon. Notre rédactrice de chic et de charme, Soffy, s’est notamment fixé de n’ouvrir une nouvelle enveloppe qu’après 3 parties. Il faut savoir être patient.

Ok mais est-ce que je vais être tout évolutionné après ?

Alors, nous, oui, on s’est laissé embarquer dans l’aventure et les histoires de XXXX et son XXXX. Désolée, je ne peux vous en dire plus. Et dès l’enveloppe 1, vous sentez la difficulté monter d’un petit cran : de nouvelles petites subtilités à assimiler, des micros règles qui changent un peu le jeu tout en en préservant l’essence, on a adoré revisiter Prehistories avec l’enveloppe 1. Et déjà celle-ci nous tease sur le contenu des enveloppes suivantes… quels coquinous, ces éditeurs et auteurs !

Changement d’ambiance avec l’enveloppe 2. La tribu est rejointe par YYYY et les dangers de la chasse augmentent. Ouille ouille, vous devrez faire plus attention. On ne mène pas une tribu de braves chasseurs préhistoriques comme un bus de maternels à une visite de ferme, qu’on se le dise. Les mammouths sont un peu plus dangereux que les lapins nains.

Et les enveloppes 3 et 4 ? Ah, les enveloppes 3 et 4, oh oui, elles sont bien chouettes aussi. Mais je me dois de vous laisser les découvrir vous-mêmes, sous peine de supplices terribles.

Tu nous mettrais pas une petite conclusion quand même ?

Ok, Ok.

Si je devais résumer Prehistories Evolutions sans spoiler, je dirais qu’il s’agit d’un ensemble de modules qui vont tourner autour du jeu de base, lui apportant quelques petites subtilités qui ne dénatureront pas des sensations connues. Comme si vous rajoutiez quelques herbes ou une pincée de piment dans un délicieux ragoût d’aurochs. Et, cherry on the cake, une extension qui rajoute par petites touches de courtes et jolies histoires autour de la tribu, qui lui donnent encore plus de corps.

A ce prix-là, pour la complémentarité et la variabilité des modules, la mise en relief de votre tribu préférée, nous avons trouvé l’ensemble ultra rafraîchissant. Une superbe façon d’aborder un excellent jeu avec un autre regard. A quand l’extension « cuisine » ?

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page