A partir de 8 ansLivres-JeuxOn teste !

Test – Escape book : Journal d’un noob

« Dis, maman, on irait se faire une escape room ??

-Pour rester enfermés…encore ??? Tu n’as pas eu ta dose ? On va plutôt à la plage (oui, oui, même en septembre on va à la plage, sur la Côte dAzur !).

-Oui, mais moi, je voulais faire un escape !!

-Eh bien tu en feras un dans ta chambre, ce soir en lisant Journal d’un noob ! Et ça m’aidera à rédiger un test pour le site, au passage !

Oui, on est adepte de l’exploitation de Marmots, ici… mais c’est pour rendre service, promis !

Journal d’un noob, le méga temple maudit est un escape book édité chez 404 éditions, écrit par Alain T. Puyssegur et illustré par Saboten, annoncé pour des Marmots de 10 à 12 ans.

[Cet article a précédemment été publié sur plateaumarmots.fr, en voici une version mise à jour pour Plateau Junior.]

Journal d'un Noob – Escape book – Le méga temple maudit

Préparation du sac à dos

Pour jouer les aventuriers, pas besoin d’un équipement trop lourd : un crayon gris, une gomme et un livre d’une centaine de pages ! Cet escape book est un livre de format poche, aux pages plutôt épaisses illustrées en couleur. La couverture nous plonge directement dans un univers inspiré de Minecraft, que même une noob (néophyte) comme moi identifie au premier coup d’oeil. Un joli effet de texture met le titre en valeur grâce à une impression lisse et brillante, qui donne l’impression d’un autocollant. La couverture possède un rabat détachable imprimé recto-verso où sont indiquées les combinaisons à effectuer pendant l’exploration et le plan du temple maudit. Les pages sont décorées à l’identique par une petite bordure rappelant les pierres du temple et l’épée du héros, que le lecteur incarne. On trouve aussi tout au long du livre des illustrations de qualité, qui servent d’énigmes à résoudre pour avancer dans l’aventure.

Le livre est donc un bel objet, et on remarque le soin apporté aux détails (mention spéciale pour le rabat qui facilite la manipulation du livre).

C’est parti pour l’aventure !

Le livre commence par une présentation des personnages et des consignes de lecture, puis l’aventure commence. Le lecteur incarne le jeune Minus, un villageois de Bourg-Village. Son amie Alizée disparaît un jour en allant explorer un mystérieux temple. Herobrine, le sorcier maléfique, est forcément derrière cette disparition… Aucune hésitation, il faut partir à la recherche d’Alizée ! Billy, le chat noir parlant, va aider Minus à traverser les épreuves et braver les dangers qui l’attendent.

Ce livre ne se lit pas comme un roman traditionnel, en tournant les pages l’une après l’autre. Il rappelle les « livres dont vous êtes le héros » mais ici, pas besoin de dé. C’est en résolvant les énigmes au fil de la lecture que l’on obtient le chemin à suivre. Autre différence : il n’y a qu’une fin possible et donc le scénario est linéaire. On récupère, pièce après pièce, les objets nécessaires pour arriver au dénouement. Ainsi, une fois le livre terminé, le Marmot n’aura sans doute aucune envie de le relire. D’ailleurs, parfois, soit Minus trouve la solution à l’énigme, soit il meurt… et il faut alors recommencer la lecture ! Cela peut décourager le jeune lecteur. Pourtant, la mise en page aérée facilite la lecture pour les plus jeunes Marmots. Les textes sont courts, et le style se rapproche du langage parlé (parfois trop d’ailleurs, ce qui m’a déstabilisée lors de la lecture). On ne parle pas de littérature, et c’est clair dès la deuxième phrase : « Il t’a dit qu’il devait te parler d’un truc HYPER-important. »

J’suis la carte, j’suis la carte…

Quid des énigmes ? Elles sont  bien réparties tout au long du récit et sont accessibles pour les Marmots dès 8 ou 9 ans. Ce sont surtout des problèmes d’observation ou de logique. Aucun besoin d’être un expert des escape games pour trouver la solution. Le jeune aventurier peut même s’aider des indices présents à la fin de l’ouvrage pour éviter de rester bloqué. Billy distille également de précieux conseils tout au long de l’aventure pour aiguiller les recherches et les réflexions de Minus.

Dans les dernières pages se trouve un inventaire des objets qu’obtient le jeune héros au cours de sa quête. Le crayon gris sert principalement à cocher cette liste. On comprend vite que les objets sont notés dans l’ordre où Minus est censé les trouver. Il aurait peut-être été plus intéressant, pour un « jeu » de réflexion, que la liste ne soit pas dans l’ordre chronologique afin de garder un peu de mystère.

L’avis de Plateau Junior

Si j’ai été désarçonnée par le style d’écriture très familier dès les premiers instants, je pense que les jeunes lecteurs n’y verront, eux, aucun inconvénient. D’autant que le plaisir réside principalement dans la résolution des énigmes et l’avancée dans le scénario. Votre Marmot se retrouve face à un livre interactif dont le point fort est, à mes yeux, l’univers de Minecraft parfaitement retranscrit grâce aux illustrations. Toutefois, on peut regretter le manque de variété dans les énigmes.  « Journal d’un noob » est un bon compromis entre escape game et roman. Il offre une alternative aux jeux traditionnels et permet de diversifier les possibilités de jeux pour vos marmots !

On aime :

  • Le soin porté aux illustrations,
  • Le rabat de la couverture, très pratique, qui évite de tourner les pages en cours de lecture,
  • Un livre qui amènera de nouveaux Marmots vers la lecture.

On aime moins :

  • Le style d’écriture,
  • Les énigmes pourraient offrir plus de variété.

Vous aimerez ce jeu si :

  • Vous voulez faire lire votre Marmot,
  • Minecraft est votre jeu préféré,
  • Vous aimez résoudre des énigmes.

Le trouver

Fiche technique

Livre-jeu de Alain T. Puyssegur, illustré par Saboten

96 pages

Edité par 404 éditions
Pour 1 joueur
A partir de 10 ans (peut-être même 8 ans pour un bon lecteur)

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page